Skip to main content

Il ne faisait pas chaud et la nuit était encore noire lorsque les 16 Porsche se sont retrouvées sur le circuit de Gueux (notre lieu de départ traditionnel) ce jeudi 10 octobre à 8 heures.

En route vers les Alpes avant que les cols ne ferment. Nous commençons en début d’après-midi par le col du Télégraphe (celui-ci il est ouvert toute l’année) puis le Galibier qui lui sera fermé une semaine plus tard. Nous redescendons vers le Lautaret puis c’est le col d’Izoard qui lui fermera fin du mois. Que c’est agréable de rouler en cette période, certes la neige a fondu autour des lacets mais on ne voit ni les cyclistes ni les camping-cars et en plus il faisait grand beau. Après une belle étape à la Ferme de l’Izoard à Arvieux, nous attaquons ce vendredi dans le Queyras par la visite de Saint-Véran, le plus haut village d’Europe (2 040 m) puis c’est la montée majestueuse du col Agnel qui marque la frontière avec l’Italie, lui sera fermé le 22 octobre comme le veut la tradition en Italie, c’est un des plus hauts cols alpins à 2 744 m. La montée sous un beau soleil, seuls dans ce paysage lunaire nous laisse à tous un magnifique souvenir. Il ne faut pas se priver de montagne en cette période de l’année, c’est magique.

Ensuite nous arrivons dans le Piémont, faisons une étape gastronomique comme savent si bien le faire les italiens et passons le col de Tende pour descendre vers la Ligurie. Nous ferons étape pour deux nuits dans un superbe hôtel en bord de mer à San Lorenzo al Mare, entre San Remo et Imperia. Samedi une petite promenade dans l’arrière pays sur de très belles petites routes et toujours un déjeuner typique où à la fin de l’apéritif plus personne n’a faim mais il faut alors passer à table….bonjour les kilos !

Après-midi tranquille et visite du musée de l’huile d’olive à Imperia.

Pour ceux qui travaillent le lundi c’est la route du retour et pour les autres ils remontent au nord de la Lombardie pour une dernière étape au bord du lac d’Iseo avant de retrouver notre Champagne le lundi en traversant la Suisse (attention à la vitesse !) et l’Alsace.

Nous attendons tous avec impatience la première sortie de début 2020 pour retrouver ces moments de joie et de partage.

Connectez-vous avec Porsche Clubs France: