Skip to main content

Fort d’une première expérience réussie en 2017, le Président Enrico Caruso a proposé une nouvelle sortie basée sur un format très original et unique à ma connaissance : la sortie atelier.

Pour les petits nouveaux dont je suis, c’est donc avec curiosité que nous nous sommes rendus au RDV du 17 mars au petit matin, fixé devant le peloton de Gendarmerie de Nice Ouest. Ce qui nous permis de découvrir la 208 qui transforme les excès de vitesse en retrait de points pour les uns, et en  euros sonnants et trébuchants pour les autres.
L’atelier n’était pas très loin. Route de Grenoble, au fond de la vallée du Var, commune de Baus Roux. Là, au fond d’une ruelle, entre deux rangées d’habitations aux couleurs locales se trouve le Garage du Baus Roux.

Pour certains, ce fut la caverne d’Ali Baba, pour d’autres l’entrepôt du Père Noël. Le maitre de ces lieux , Denis Fruleux, n’est pas un inconnu pour les Porschistes. Plusieurs fois vainqueur de catégorie au Monte Carlo Historique, idem au Trophée Andros, l’homme est un spécialiste Porsche, qui nous a ébloui par ses connaissances et sa virtuosité. Autour d’un café et d’un buffet savamment organisé, il nous a posément expliqué le fonctionnement d’une boite de vitesse 915, démonstrations à l’appui.  Apparue en 1972 sur les 2,4, cette boit, légère, rapide et accessible, a permise aux 911 de course qui en étaient équipées de briller au cours des 18 années suivantes, jusqu’à son remplacement par le modèle G50.

Mais qu’il fut difficile de retenir l’attention de nos  Porschistes tant les multiples boxes environnants contenaient des merveilles que tous voulaient voir et photographier ! qui des modèles incongrus dans cet endroit magiques,  911 S, 911 2,7 RS , des turbo, une 912, des Speedster… bref, un véritable musée Porsche pour tous les fanatiques du club.

En fin de matinée, il fallu se résoudre à quitter ce lieu magique, mais nous ne fûmes pas déçu, car la balade qui commence nous entraine jusqu’au légendaire col de Turini, théâtre de biens des exploits de nos pilotes préférés. La neige était au rendez-vous et c’est dans ce décor féérique que nous avons déjeuné sur place.

Le retour se fit par le route tortueuse entre le Moulinet et Sospel, puis jusqu’à Menton où se firent les au-revoir pour la journée, mais pas les adieux, car il est certian que nous en redemandons des sorties atelier comme celle-ci ! 

Connectez-vous avec Porsche Clubs France: