Skip to main content

Si la traditionnelle journée circuit de la Châtre est toujours très attendue par les membres du Club, elle prenait cette année une saveur toute particulière. Première réunion post-covid, elle marquait les retrouvailles tant attendues : 21 voitures ont tourné sur le circuit et 60 repas ont été servis samedi. 

La section Cup’s regroupe les 924 plus ou moins préparées dans le but de tourner sur circuit. La « fiche d’homologation » est volontairement limitée : la mécanique peut être optimisée, mais doit rester dans sa configuration d’origine, et pour le reste, tout est permis à condition que la voiture satisfasse aux obligations du contrôle technique. Chacun peut ainsi préparer sa voiture suivant son envie et ses moyens : trains roulants, allègement, décoration etc… Certains ont poussé le processus si loin que les voitures arrivent sur des remorques, et d’autres, plus modestement, rejoignent le circuit par la route. On arrive donc à environs 125 cv pour 1000 kg. La puissance n’est pas très éloignée des bombinettes GTI des années 80, mais en propulsion ce qui fait toute la différence et qui permet à chacun de s’amuser : la finesse de conduite doit compenser la puissance limitée et le pilotage est toujours savoureux. Les 924 sont très équilibrées grâce au système Transaxle et restent joueuses sans être piégeuses. Ces journées circuit sont aussi l’occasion de venir limer le bitume en 944 ou 968 qui sont bien sûr les bienvenues. Elles permettent d’accueillir quelques membres d’autres clubs : le feulement rauque d’une 928 bien affûtée est venu couvrir le ronflement plus modeste des 4 cylindres. 

L’esprit n’est pas à la compétition et les chronomètres restent au placard : chacun roule à son rythme et à sa main, dans la philosophie des gentlemen’s driver. Bien sûr, on assiste parfois à quelques duels amicaux qui opposent des pilotes voulant comparer la préparation de leur voiture et leur coup de volant, mais il n’y a jamais ni gagnant, ni perdant. Si l’on transpire sous les casques, ce n’est pas sous la pression de sa position sur la grille de départ ou de son classement à l’arrivée, mais simplement parce que la température à la Châtre, fin juillet, vaut bien celle du Sud de la France.

Toujours très bien préparée par André Filiol, le Délégué du Club pour les évènements circuit, la journée commence la veille par un repas pris en commun à l’hôtel du Lion d’Argent qui nous accueille régulièrement. Le lendemain, après le briefing chacun peut utiliser le circuit à sa guise et son rythme. Préparé par un membre du Club qui mobilise toute sa famille, le barbecue de midi permet de reprendre des forces pour les sessions de l’après-midi qui sont en général plus clairsemées, digestion oblige…

La section Cup’s offre trois rendez-vous par an : Pouilly en Auxois en mai, La Châtre le dernier week-end de juillet et enfin Lurcy Lévis en octobre avec le Club 928. Privé de la rencontre de Pouilly pour cause de pandémie, la journée à la Châtre a tenu toutes ses promesses : passion, partage et convivialité. Rendez-vous à Lurcy le 24 octobre, pour faire fumer la gomme !

Connectez-vous avec Porsche Clubs France: