Skip to main content

Une journée de roulage pas comme les autres.

La piste de Vaison est récente. Créée par Christophe Vaison (ancien pilote, constructeur de châssis, restaurateur de « Classic » et dont l’usine jouxte le circuit), la piste est technique, sinueuse à souhait et offre une variété de difficultés propres à ne pas laisser un amateur d’asphalte désœuvré.

Alors que nous avions prévu une quinzaine de RS et la présence de deux moniteurs pour ajouter un côté studieux à la journée, un de nos membres, tout en buvant tranquillement son café d’accueil, nous dit que pour une fois il s’était permis d’abandonner sa 2.7 RS au garage et nous avait préparé une petite surprise…

C’est alors que, sur le paddock, nous avons découvert, sortant benoîtement d’un semi-remorque, une 550 sur laquelle nous nous sommes tous précipités, laquelle était suivie d’une 917…

Nous savions que ce membre pilote et grand collectionneur possédait ces autos, quant à les faire rouler au Club, il y avait un certain fossé, que dis-je … un gouffre ! un abîme !

Toute la journée fut rythmée par les passages de la 917 ‘’Martini’’ parfaitement maitrisée par son pilote. Un rêve éveillé, avec le son déchirant et caractéristique du 12 cylindres, l’élégance de la silhouette et l’impression permanente de ‘grip’ qu’elle dégage. A bord de nos autos, apercevoir dans le rétroviseur un reflet argent, immédiatement suivi, à  notre côté et dans la seconde de la ‘légende roulante’ puis voir le monstre s’éloigner reste un des moments forts de cette folle journée. 

Il est rare de pouvoir aussi rouler sur circuit en compagnie d’une 550. Les 130 ch. du quatre arbres de ‘Monsieur Furhmann’ montre encore aujourd’hui que cette auto tient sa place tant ce Spyder est agile quand il est piloté avec le talent de notre ami.

Ce jour-là, nos RS ont moins tourné que d’habitude, pour tous les participants l’intérêt était ailleurs. Ebahis, assommés par le spectacle de ces deux mythes roulants, nous sommes rentrés chez nous emportant le souvenir d’avoir passé sur un circuit toute une journée en compagnie d’une 550 et d’une 917.

Un jour de bonheur pour notre Club. Puisse-t-il se renouveler très vite. Restons calme, savourons ce souvenir et remercions du fond du cœur ce merveilleux cadeau d’un de nos membres.

Connectez-vous avec Porsche Clubs France: