Skip to main content

Conformément à la tradition maintenant établie depuis de nombreuses années, le troisième week-end d’octobre a donné lieu à la Sortie du Président. Fidèle aux terres de l’Ouest, le camp de base était établi au Domaine de la Laigne, à deux pas de Saint Jean d’Angély. Vingt équipages se sont donc retrouvés dès le vendredi soir : les moteurs avant n’ayant pas peur des kilomètres, certains sont venus de Paris, du Pays Basque, du Roussillon, des Pays de Loire sans oublier la Vendée et le Lot et Garonne.

Comme c’est toujours le cas, le plaisir des retrouvailles était au rendez-vous, surtout dans cette année 2020 bien perturbée grâce à notre ami le pangolin. La visite de l’aquarium de la Rochelle était au programme du samedi matin. Inutile de dire que pour se rendre du Domaine de la Laigne jusqu’à la Rochelle, l’itinéraire choisi ne comportait ni ligne droite, ni rond-point et encore moins de gendarmes couchés (et de gendarmes cachés…). Sous le soleil, ce fut un plaisir que d’emmener le groupe par cet itinéraire fait de petites routes, de montée et de descentes. Après la visite, le restaurant panoramique de l’aquarium attendait les porschistes pour un sympathique repas dégusté avec vue imprenable sur le port. L’après-midi permit à chacun de visiter la Rochelle et de profiter pour certains des belles terrasses ensoleillées avec vue sur le vieux port.

Malgré une soirée qui s’était prolongée très tard pour certains, tout le monde était à l’heure pour le départ du lendemain, toujours sous le soleil. La destination était différente de la veille puisqu’il s’agissait du pont transbordeur de Rochefort, mais la physionomie des chemins empruntés pour y parvenir était bien identique : les Porsche avaient la route pour elles seules. Le pont transbordeur, rendu célèbre par le film « Les demoiselles de Rochefort », vient de sortir d’une longue période de restauration qui lui a rendu son lustre initial. Il est à nouveau possible de traverser la Charente sur la nacelle qui glisse au-dessus de l’eau, suspendue à ses câbles : sous le soleil matinal, cette traversée silencieuse fut un moment magique et apprécié. Sur l’autre rive de la Charente, la Maison du Pont Transbordeur permet de comprendre l’histoire de ce pont et de sa construction ainsi que des autres ponts du même type dans le monde qui sont très peu nombreux. Le retour, par les chemins de traverse, donna lieu à un arrêt à Fenioux pour y visiter sa superbe église romane et sa lanterne des morts, typique de la région.

Après le repas vint le moment pour chacun de regagner ses pénates, après ce beau week-end qui en plus d’avoir eu la chance de bénéficier d’un temps magnifique a pu se dérouler juste avant l’interdiction de réunion qui est intervenu le lundi suivant.

Rendez-vous l’an prochain, pour de nouvelles aventures !

Connectez-vous avec Porsche Clubs France: